Hubvisory lance la première formation Product 100% en ligne (éligible CPF) ! Voir

Organisation produit : pensez aux Impact Teams !

Par Thomas le 03/11/2021 dans Articles

Expertise

7 minutes

Votre équipe produit grossit - vous allez devoir faire évoluer votre organisation initiale pour augmenter l’ownership, limiter les dépendances et optimiser le delivery. Pourquoi ne pas choisir de scaler votre organisation en Impact Teams ? L’Impact Team vous permet de composer des équipes multidisciplinaires permettant d’avancer chacune sur un objectif précis.

Une Impact Team, c’est quoi ?

Une Impact Team, c’est une équipe produit pluridisciplinaire, composée idéalement d’un Product Manager, d’un Product Designer et d’une équipe technique, travaillant main dans la main à la réalisation d’un objectif.

Cette organisation est souvent liée au pilotage des résultats par la méthode des OKRs. En effet, chaque équipe ou “squad” travaille pour atteindre des résultats liés à un objectif principal défini en amont et en rapport avec le produit dans sa globalité.

Le succès d’une Impact Team va se mesurer sur sa capacité à obtenir de bons résultats sur les Key Results fixés (résultats clés mesurables préalablement définis qui vont contribuer à l’atteinte de l’objectif principal). Un des crédos majeurs de l’Impact Team va donc être le fonctionnement par hypothèses ainsi que le test & learn afin d’atteindre et surpasser les objectifs fixés.

Pourquoi choisir le modèle de l’Impact Team ?

Choisir le modèle de l’Impact Team c’est donner la possibilité aux équipes de se responsabiliser et de s’investir pleinement en autonomie pour répondre au mieux aux besoins utilisateurs.

Une meilleure implication des équipes

Scaler son organisation produit en Impact Teams, c’est tout d’abord offrir un nouveau cadre de travail aux équipes. En créant des équipes multidisciplinaires, focalisées sur un objectif commun et en limitant le management horizontal, vous offrez l’opportunité à vos collaborateurs de donner leur maximum pour atteindre leurs objectifs.

Travailler avec un objectif quantifiable et atteignable permet d’engager les différents collaborateurs de l’équipe produit en laissant à chacun la possibilité de participer et de proposer des idées pour atteindre l’objectif. Chaque équipe étant focalisée sur un objectif commun, les membres de l’équipe fonctionnent comme un moteur les uns envers les autres. Vos collaborateurs vont ainsi gagner en autonomie et s’impliquer davantage.

Une approche centrée sur les utilisateurs

L’Impact Team, c’est aussi un gage d’impact du côté des utilisateurs. En effet, en étant orientée résultats, cette organisation permet d’éviter les biais décisionnels et de construire des roadmaps fondées à 100% sur les analyses utilisateurs, permettant d’aligner la vision business sur la voix de l’utilisateur des exigences et besoins business. Elle vous permet donc d’être totalement user centric.

📚 Lire notre article : “Comment construire votre roadmap produit ?”

Être user centric, c’est effectuer des recherches sur les comportements utilisateurs afin de comprendre leurs besoins, proposer des solutions et analyser les résultats de la solution proposée afin de l’améliorer de façon continue.

Fonctionner en Impact Teams, c’est bien comprendre ses utilisateurs et analyser les performances de chacune des potentielles nouvelles fonctionnalités. C’est en faisant passer en premier les besoins de ses utilisateurs que le positionnement et l’état d’esprit des membres de l’entreprise va évoluer et devenir plus user centric. Cela va permettre une meilleure prise de décision dont l’impact pourra être mesuré directement auprès des utilisateurs.

L’approche Lean pour éviter les mauvaises directions

Mettre en place cette organisation permet d’adopter une démarche itérative fondée sur la formulation d’hypothèses. Ces hypothèses, exprimées par l’intégralité de l’équipe, devront rapidement être testées par un panel d’utilisateurs afin de ne pas perdre de temps à développer des fonctionnalités sans réelle valeur ajoutée. Cette méthode fait écho à l’approche Lean.

📚 Lire notre article : “Comprendre le Lean Startup en 10 minutes”

Afin que l’hypothèse soit validée ou invalidée, il sera nécessaire d’avoir défini des résultats d’hypothèses claires qui ne laisseront pas de place aux doutes.

Fonctionner par hypothèses, c’est s’assurer de la bonne direction des développements pour répondre aux besoins utilisateur et solutionner les pain points. L’idéal est donc de tester rapidement cette fonctionnalité en développant une version MVP qui ne demandera pas trop de temps et qui permettra d’obtenir suffisamment de données.

L’objectif de cette démarche est d’apporter le plus d’impact possible à son produit tout en économisant des moyens et du temps. Toutes ces expérimentations seront interprétées grâce à différents outils d’analyse afin de valider ou d’infirmer l’hypothèse de départ et de savoir s’il faut continuer le développement de la feature ou bien s’il faut la tuer.

Réussir sa transition en Impact Teams

Collecter des données pour mieux analyser

Qui dit impact et objectif, dit suivre des indicateurs pour analyser des données très précises. Pour cela, il est important d’avoir mis en place un plan de taggage sur Google Analytics ou bien Amplitude. Ce plan de taggage est essentiel pour suivre les parcours empruntés par vos utilisateurs et obtenir les informations qui vous permettront de prendre les bonnes décisions.

En plus de la vérification des hypothèses, les résultats obtenus peuvent mettre en avant de nouvelles opportunités (des fonctionnalités non utilisées, des parcours utilisateurs qui n’aboutissent pas…) pour votre produit L’analyse de ces résultats est le marchepied qui vous permettra d’améliorer continuellement votre produit et de répondre aux attentes de vos utilisateurs.

Ces données permettront d’alimenter vos Key Results pour piloter le(s) objectif(s) fixé(s) par votre équipe.

Communiquer pour mieux s’aligner

Lorsque aucun développement lié à des tests d’hypothèses n’est conservé, il peut être difficile de démontrer la charge de travail de l’équipe et son organisation, car aucun livrable n’a été délivré N’hésitez pas à communiquer régulièrement afin de partager auprès des autres squads et du management les hypothèses testées, les résultats observés ainsi que les prochaines réalisations de l’équipe.

Bien communiquer, c’est aussi garantir l’alignement des roadmaps des différentes équipes et leur synchronisation si elles doivent travailler en simultané sur une même fonctionnalité.

Enfin, dans une démarche d’amélioration continue, partagez vos apprentissages afin que les autres équipes puissent en tirer de précieux enseignements. Ce partage de connaissances et de résultats permettra également aux autres équipes d’apprendre des utilisateurs et de gagner à la fois du temps ainsi que de la connaissance.

Maintenir la qualité du code pour garantir la stabilité

Ce que l’on peut observer dans les entreprises qui ont décidé de passer en Impact Teams, est que l’enchaînement rapide des développements (développement de feature à tester, par exemple) par les différentes équipes peut provoquer une quantité de code non utilisée, obsolète ou de mauvaise qualité. C’est pourquoi il est essentiel de consacrer du temps pour la maintenance et l’amélioration du code.

Chez Jobteaser, chaque Impact Team est, en plus de son objectif, garante de la stabilité d’un périmètre fonctionnel. Au-delà de garantir une stabilité globale du produit, ce temps alloué aux équipes va permettre aux développeurs de réduire la dette technique et d’améliorer le code du produit afin de le rendre plus fiable. Et, au-delà de réduire la dette technique, ces périodes vont permettre d’éviter les possibles frustrations des développeurs car ce temps leur sera spécifiquement dédié pour nettoyer et améliorer.

Comment réussir son organisation en Impact Teams ?

Initier une démarche pour faire évoluer l’organisation de ses équipes produit demande du temps et ne peut se réaliser en un claquement de doigts. Il est important de pratiquer le test & learn pour améliorer continuellement son organisation tout en restant adapté à sa culture. Nous pouvons cependant mettre en lumière quelques conseils pour une organisation en Impact Teams réussie :

  • Acculturer ses équipes pour diffuser cet état d’esprit orienté vers l’approche Lean et des résultats quantifiables sur l’impact auprès des utilisateurs
  • Mettre en place une méthodologie OKRs pour initier l’adoption du modèle en Impact Team
  • Évaluer ses équipes sur l’atteinte de leurs objectifs pour accroître la motivation des équipes
  • Expérimenter la transformation avec une équipe-pilote grâce à un bilan d’expérimentation avant de déployer le modèle à l’échelle de l’organisation. Cette expérimentation est un bon départ sur la mise en place de “bonnes pratiques”

Le découpage en Impact Teams est un modèle d’organisation produit qui vous permettra d’être 100% orienté utilisateurs en développant des produits et des fonctionnalités qui ont un réel impact sur vos utilisateurs. Au-delà d’un impact positif sur vos utilisateurs, vos équipes gagneront en ownership, en autonomie et développeront leur investissement sur le projet.

Partagez l'article avec votre réseau !

Card image cap
Thomas

Product Manager